Forum Index


 
Register
FAQSearchMemberlistUsergroupsProfileLog in to check your private messagesLog in



 BIENVENUE 
BIENVENUE A TOUS SUR LE VRAI FORUM DU CIRCUIT ROUTIER ELECTRIQUE...FOLM...la PLANET ou on échange et on partage plein d'infos !!!
Un rendez vous

 
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> LES SALONS DE FOLM -> A VOIR
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Regis4446


Offline

Joined: 03 Apr 2007
Posts: 1,972
Localisation: Région Nantaise
Moyenne de points: 0
Point(s): 1,992

PostPosted: Sat 9 Mar 2019, 09:41 am    Post subject: Un rendez vous Reply with quote

Je suis retombé sur ce film de Claude Lelouch

https://vimeo.com/215828641

Voici les informations piquée sur le forum Autodiva.

Extrait de la biographie de Claude Lelouch de Jean-Philippe Chatrier

Je roule comme Trintignant dans « Un homme et une femme », pied au plancher, compteur cloqué à cent quatre-vingt, prenant tous les risques. Et même davantage, puisque je ne suis pas au rallye de Monte-Carlo, mais en plein Paris.
À côté de moi, mon chef opérateur contrôle la vitesse de la caméra accrochée au pare-chocs. Nous brûlons systématiquement tous les feux rouges. Les rues et les avenues défilent à une vitesse terrifiante. Les futurs spectateurs seront collés à leurs fauteuils, écrasant un pied de frein imaginaire.
Car c’est un film, bien sûr, que je tourne. Un film qui durera exactement le même temps que son tournage. Neuf minutes trente secondes. Neuf minutes trente secondes de pellicule, c'est ce qui me restait à la fin du tournage de « Si c’était à refaire », au moment des rendus (Etape finale d’un tournage, où l'on rend aux loueurs les caméras, les projecteurs et tout le matériel technique qui leur appartient).
Trouvant dommage de laisser perdre ces précieux trois cents mètres de celluloïd, j’en ai profité pour réaliser un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps: un film en un seul plan séquence où la camera traverserait Paris à grande vitesse, son regard étant celui d'un homme qui conduit comme un fou parce qu’il est en retard à un rendez-vous.
J'ai eu cette idée un jour ou, moi qui suis toujours ponctuel, j'étais dans la même situation. Comme il était vital que j'arrive à l'heure, j’ai traversé Paris à une vitesse hallucinante, brûlant des feux rouges, empruntant des sens interdits, prenant des risques insensés. Comme je suis en train de le refaire en ce moment même. Cinq cents soixante-dix secondes, pas une de plus, c'est le temps que j’ai pour effectuer le trajet porte Dauphine-place du Tertre.
Avec deux principaux problèmes techniques. Le premier consiste à coordonner le parcours de la voiture avec l'action des dix dernières secondes, quand Gunilla, ma compagne (qui est aussi la mère de ma fille Sarah) s'avancera vers le véhicule qui s'arrêtera enfin devant elle. C'est le bruit du moteur, à mon approche de la place du Tertre qui l'avertira qu'il est temps de s'avancer jusque dans le champ de la caméra. Le second problème réside dans l'impossibilité d'assurer la sécurité de l'opération.
J'ai limité les risques en tournant ce film-cascade au mois d'août, à cinq heures trente du matin, au lever du jour. La circulation est donc quasiment inexistante.
Je n'ai pu cependant obtenir l'autorisation de bloquer les rues débouchant sur mon parcours. Un véhicule peut donc déboîter devant moi à n'importe quel moment. Si cela se produit, je prie pour avoir le coup d’œil et les réflexes nécessaires pour réagir au quart de seconde.
L'étape la plus dangereuse du parcours demeure le passage des guichets du Louvre.
Il n’y a aucune visibilité à la sortie. Si une voiture surgit à ce moment devant mon capot, la collision sera inévitable. J'ai donc posté mon assistant, Elie Chouraqui, à cet endroit stratégique. Grâce à son walkie-talkie, il me préviendra en cas de danger.
J'arrive à la hauteur des guichets du Louvre. Aucun signal de la part de Chouchou. Je fonce.
Le reste du parcours s’accomplit sans problème. Je ralentis place du Tertre, et Gunilla, avec un chronométrage parfait, s'avance à ma rencontre.
Un quart d'heure plus tard, je retrouve Chouraqui, en train de bricoler son « talkie ».
- Qu'est-ce qui se passe?
- C'est cette saloperie! Me dit-il en désignant l'appareil. Il est tombé en panne au début de la prise!
J 'ai eu un grand frisson d'angoisse rétrospectif.
Debout dans le bureau du préfet de police, j'ai la sensation d'être un enfant puni. Je m'apprête d' ailleurs à l'être.
Et sévèrement.
D'une voix de procureur, le préfet, qui m'a personnellement convoqué, dresse à mon intention la liste de toutes les infractions que j'ai commises pendant les quelques minutes de tournage de « Pour un rendez-vous ».
Elle est interminable.
Quand il a fini, il lève sur moi un oeil noir et dit en avançant la main:
- Remettez-moi votre permis de conduire, s'il vous plaît.
Le moment serait mal choisi pour discuter. Je m'exécute. Le préfet de police s'empare du document, le contemple rêveusememt pendant quelques secondes, puis me le rend avec un large sourire.
- Je m'étais engagé à vous le retirer, me dit-il. Mais je n'ai pas précisé pour combien de temps.
Devant ma stupéfaction, il ajoute:
- Mes enfants adorent votre petit film !




Au moment de la sortie de ce court métrage en première partie des séances de cinéma de nombreuses questions se sont posées et c'est seulement aujourd'hui qu'on peut y apporter des réponses pertinentes.

1) Le cinéaste avait il l'autorisation des services de la Préfecture et surtout une neutralisation du parcours ? Non car l'idée de ce film lui est venue subitement et il a décidé de le réaliser immédiatement au petit matin pour éviter un afflux de traffic avec seulement 2 assistants, et un 3ème Elie Chouraqui posté aux guichets du Louvre seul endroit où il n'y avait aucune visibilité. Toutefois le pilote a dû improvisé par rapport à l'itinéraire retenu, par exemple en abandonnant la montée de la rue Lepic bouchée par un camion de déménagement.

2) La voiture utilisée est une FERRARI. Non la voiture utilisée a était une Mercedes 450SEL, voiture perso du cinéaste, avec un moteur de 225CV, pouvant atteindre 225km/h et surtout une suspension hydropneumatique plus adaptée sur les mauvais revêtements pour la caméra embarquée. La vitesse de 200km/h a été atteinte dans la montée de l'avenue Foch. Toutefois la prise de son a été refaite avec une Ferrari le bruit de son moteur étant beaucoup plus “suggestif” que celui du V8 germanique.

3) La voiture était pilotée par un pilote de renom. On a évoqué les noms de Jean Pierre Beltoise, Jacques Laffitte, Jean-Paul Jarrier pour cette traversée à la limite. Faux archi faux c'était bien Claude Lelouch lui même au volant assisté dans la voiture de son chef opérateur et de son preneur de son.

4) A la sortie du film y a t'il eu des suites judiciaires ? Le cinéaste a été convoqué à la Préfecture où s'il fait remonter les bretelles par un fonctionnaire, fan de cinéma et de belles autos, donc cela n'a pas été plus loin. Epoque où il faut se souvenir que les Présidents de la République (G.Pompidou et VGE) étaient eux-mêmes amateurs de voitures sportives.

5) Un clin d'oeil prémonitoire. Avant de stopper devant les escaliers du Sacré-Coeur la Mercedes passe devant la petite église Saint-Pierre de Montmarte où a eu lieu la cérémonie des adieux à Jean Rédélé en aout dernier

6) Un “remake” du film serait-il possible de nos jours ? Le nombre de radars installés sur le parcours permettrait de désigner IMMEDIATEMENT le responsable de cet acte “abominable” qui se verrait illico presto jeté en prison, déchu de son permis et sa voiture saisie. Et le chef de l'Etat entre un discours sur la crise financière et un autre sur l'invasion du BUKISTAN s'en fendrait d'un autre pour pourfendre les irresponsables et les fous qui mettent en danger l'avenir de la Nation.

Régis
Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 9 Mar 2019, 09:41 am    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Marcury


Offline

Joined: 20 Sep 2017
Posts: 90
Localisation: RP
Moyenne de points: 0
Point(s): 90

PostPosted: Sat 9 Mar 2019, 10:02 pm    Post subject: Un rendez vous Reply with quote



Merci Régis
Back to top
siffert
NEW 24 H FOLM

Offline

Joined: 22 Mar 2007
Posts: 17,550
Localisation: soleil ... quoique !
Moyenne de points: 0
Point(s): 27,401

PostPosted: Mon 11 Mar 2019, 02:15 pm    Post subject: Un rendez vous Reply with quote

J'aime bien ta conclusion Régis ! Mr Green

Vive l'occitanie libre !
Back to top
lanceslot


Offline

Joined: 18 Aug 2011
Posts: 3,295
Localisation: 93
Moyenne de points: 0
Point(s): 4,304

PostPosted: Mon 11 Mar 2019, 09:05 pm    Post subject: Un rendez vous Reply with quote

On dirait que si Lelouch était à 200 sur l'avenue Foch,
la 504 taxi devait être le proto de la 405 du film du même nom,
parce que la sensation du delta de vitesse entre les deux , quand la Mercos la dépasse à 200,
me donne l'impression que la pigeot file , elle, à 150 ! carie

mais c'est vrai que ce film est bien chouette Okay Okay Okay

Il me fait penser à cette couverture d'Auto Hebdo,
à une époque où "exclusif" voulait dire quelque chose .
Fallait pas la louper, cette photo là...
je crois que c'était Malcher, à l'époque, l'essayeur maison .
Le genre de mec à arriver sur la piste d'essai avec les pneus déjà bien chauds ...
Difficile d'arguer que ce sont les pavés des Deux Ponts ou du Nouveau Monde quand on distingue le Louvre en arrière plan !
Nez léger, pied lourd ...

Back to top
patatalo


Offline

Joined: 24 Jul 2009
Posts: 6,320
Localisation: Plouquerie Centrale
Moyenne de points: 0
Point(s): 6,328

PostPosted: Tue 12 Mar 2019, 11:50 am    Post subject: Un rendez vous Reply with quote

Purée, le nombre de fois où j'aurais voulu prendre la place de l'Etoile comme ça...
Comme on dit, le chef op tu lui collais une olive dans le fondement, il te sortait un litre d'huile

valavala
Back to top
Marcury


Offline

Joined: 20 Sep 2017
Posts: 90
Localisation: RP
Moyenne de points: 0
Point(s): 90

PostPosted: Tue 12 Mar 2019, 08:42 pm    Post subject: Un rendez vous Reply with quote

patatalo wrote:
Purée, le nombre de fois où j'aurais voulu prendre la place de l'Etoile comme ça...
Okay

Un soir, en allant au slot à Montmartre je suis passé par ce fumeux parking parisien que certains nomment place de l'étoile. J'étais à moto, une 1200 quand même, mais une vraie, une italienne, j'ai mis plus de 30' à la traverser
Depuis j'ai arrêté le slot
enfin
en passant par là.
Back to top
1500GP


Offline

Joined: 13 Aug 2008
Posts: 11,845
Localisation: devant le Minitel
Moyenne de points: 0
Point(s): 11,844

PostPosted: Fri 9 Aug 2019, 03:51 pm    Post subject: Un rendez vous Reply with quote

patatalo wrote:
Purée, le nombre de fois où j'aurais voulu prendre la place de l'Etoile comme ça...



En ce moment, le matin c'est possible .... mais le meilleur moment reste le 15 août ... Wink

Fred

Back to top
Rondeau


Offline

Joined: 21 Mar 2007
Posts: 9,834
Localisation: 28
Moyenne de points: 0
Point(s): 9,200

PostPosted: Fri 9 Aug 2019, 05:14 pm    Post subject: Un rendez vous Reply with quote

lanceslot wrote:

Il me fait penser à cette couverture d'Auto Hebdo,
à une époque où "exclusif" voulait dire quelque chose .
Fallait pas la louper, cette photo là...
je crois que c'était Malcher, à l'époque, l'essayeur maison .
Le genre de mec à arriver sur la piste d'essai avec les pneus déjà bien chauds ...
Difficile d'arguer que ce sont les pavés des Deux Ponts ou du Nouveau Monde quand on distingue le Louvre en arrière plan !
Nez léger, pied lourd ...



Pour être plus exact, c'est, je crois, Gilles Dupré qui est au volant de l'Alpine et les immeubles derrière sont ceux de l'angle de la rue du Bac et du quai Voltaire. Les bureau du groupe Hommell étaient au 7 rue de Lille un pâté de maison plus loin. Il franchit le Pont Royal où la rupture de pente est (était? Il y a bien longtemps que j'y suis allé) assez raide. A la même époque, en arrivant "pleine balle", un bon 55/60 km/h, possible uniquement en ayant le feu vert avant le pont, je réussissais à délester la roue avant de mon 103 Mr Green Mr Green Mr Green

Malcher, dans les années 80 à fait, pour Auto Hebdo, le tour du périf' à une moyenne inavouable avec une BMW Alpina (B7 je crois).

Back to top
Visit poster’s website
patatalo


Offline

Joined: 24 Jul 2009
Posts: 6,320
Localisation: Plouquerie Centrale
Moyenne de points: 0
Point(s): 6,328

PostPosted: Sat 10 Aug 2019, 08:11 am    Post subject: Un rendez vous Reply with quote

Rondeau wrote:
possible uniquement en ayant le feu vert avant le pont, je réussissais à délester la roue avant de mon 103 Mr Green Mr Green Mr Green


Ne pas oublier le vent dans le dos et les sacoches latérales profilées aviation

valavala
Back to top
Rondeau


Offline

Joined: 21 Mar 2007
Posts: 9,834
Localisation: 28
Moyenne de points: 0
Point(s): 9,200

PostPosted: Sat 10 Aug 2019, 10:05 am    Post subject: Un rendez vous Reply with quote

Pas de sacoches! Pas de ça chez nous! Je voyageais léger ... même pour aller au collège Smile
Par contre, pour aider un peu, il suffisait de s’asseoir sur la partie arrière de la selle biplace Mr Green

Back to top
Visit poster’s website
patatalo


Offline

Joined: 24 Jul 2009
Posts: 6,320
Localisation: Plouquerie Centrale
Moyenne de points: 0
Point(s): 6,328

PostPosted: Sun 11 Aug 2019, 08:42 am    Post subject: Un rendez vous Reply with quote

Ben moi le 102 il avait gardé les sacoches dont la grand mère l'avait équipé, la honte au lycée avec le bol, mais bon déjà à l'époque j'avais renoncé à jouer du physique, du coup je m'en foutais, mais c'était pas la gloire (je suis tombé il y a deux ans sur de vieilles photos de l'époque, c'était cruel).

Ceci étant j'étais sur motivé pour passer mon permis (obtenu à 18 ans et six mois) mais c'était pour piloter une 4L, qui me permit de continuer sur ma lancée de véhicules inadaptés à la drague massive, trajectoire que je n'ai jamais abandonnée depuis.

valavala
Back to top
stephmartin


Offline

Joined: 17 Jun 2007
Posts: 1,524
Localisation: Entre Le Mans et Spa
Moyenne de points: 0
Point(s): 1,524

PostPosted: Fri 13 Sep 2019, 03:15 am    Post subject: Un rendez vous Reply with quote

Regis4446 wrote:
Je suis retombé sur ce film de Claude Lelouch


2) La voiture utilisée est une FERRARI. Non la voiture utilisée a était une Mercedes 450SEL, voiture perso du cinéaste, avec un moteur de 225CV, pouvant atteindre 225km/h et surtout une suspension hydropneumatique plus adaptée sur les mauvais revêtements pour la caméra embarquée. La vitesse de 200km/h a été atteinte dans la montée de l'avenue Foch. Toutefois la prise de son a été refaite avec une Ferrari le bruit de son moteur étant beaucoup plus “suggestif” que celui du V8 germanique.



Plutôt que la version originale sonorisée par un moteur de Ferrari que je trouve un peu "beauf", mon coup de coeur reste sur la version ci-dessous .... (et, au vu du nombre de visions, je ne dois pas être le seul ... )



La musique colle magnifiquement bien avec l'ambiance du film.... Ce clip, c'est aussi pour moi le souvenir d'une "Traversée de Paris" express faite lors d'un départ vers le sud de la France... Plutôt que de prendre le périph à la Porte de la Chapelle, on a continué plein sud vers le coeur de Paris ... C'était la première fois qu'on entrait dans Paris... Il était 4 heures du matin en juin (...1983). Le lever du jour fut superbe dans un Paris encore désert et lors d'haltes rapides au pied de Notre Dame et de la Tour Eifel avant de reprendre la route du Midi ...
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 05:13 pm    Post subject: Un rendez vous

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic     Forum Index -> LES SALONS DE FOLM -> A VOIR All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  










FORUMAUTOPLUS






Index | Administration Panel | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème FOLM modifié par FOLM SLOT RACING EVENTS
referencement gratuit